La Thérapie Imaginale

Certaines blessures, vécues ou héritées de nos parents ou ancêtres, méritent que l’on y mette de la lumière, de la conscience pour mieux comprendre comment elles peuvent affecter notre vie actuelle, se répéter et au final nous empêcher de vivre librement et sereinement. Ces blessures peuvent être des traumatismes ponctuels mais aussi des abus de tous genres répétés, des croyances inscrites au plus profond de nous, des sentiments diffus d’indignité, de dévalorisation, de manque de confiance souvent dûs à des situations toxiques subies dans l’enfance. Ce sont généralement ces blessures qui sont la cause d’anxiétés, de dépressions ou d’addictions. 

La Thérapie Imaginale va permettre de tirer une forme de sagesse de nos traumatismes (voir le documentaire The Wisdom of Trauma). Il va s’agir de revisiter nos blessures et nos croyances, personnelles et transgénérationnelles, sans en subir bien entendu à nouveau toute la souffrance, pour vivre des expériences réparatrices qui vont nous permettre de les “guérir” et de vivre plus sereinement notre vie.

Concrètement, j’utilise une forme d’hypnose ultra-rapide, méthode mise au point avec Laurence Cailler, psychothérapeute transpersonnelle, après des années d’expérience et qui permet en quelques secondes de recontacter notre enfant intérieur pour écouter ce qu’il a à nous dire. Très vite, on se retrouve en lien avec les événements ou les personnes qui ont causé nos blessures et avec toutes les émotions que l’on a pu alors ressentir. La Thérapie Imaginale va servir à la fois à se reconnecter à notre histoire ou à celle de nos parents et ancêtres, mais elle va aussi nous permettre de ré-écrire ce qu’on s’est raconté de cette histoire, comme si on réécrivait dans le disque dur de notre inconscient. C’est à ce stade que se fait la “guérison”, sans douleur et vraiment durable dans le temps.

Une fois le processus de libération effectué, on peut alors revisiter notre histoire, y compris nos épreuves et prendre conscience que notre héritage n’était pas que toxique, mais qu’il nous a également offert des ressources et de véritables cadeaux qui, au final, ont enrichi et fortifié notre âme.

La Thérapie Imaginale se pratique en séances de 2 heures. Il faut compter entre 3 et 5 séances pour “guérir” les principales blessures.